APPEL À TOUS

Effendi est à la recherche de conseillers, de collaborateurs et de mécènes

Dans une vision positive de développement et d’avenir pour le jazz québécois, d’implantation basée sur la réalité du marché québécois et par extension du marché canadien, relié au jazz, Effendi est à la recherche de conseillers, de collaborateurs et de mécènes afin de supporter les projets spéciaux d’artistes québécois.

Ainsi Effendi souhaite mettre sur pied un modèle unique “de développement à l’international” pour les musiciens de jazz du Québec.

Comme il n’existe pas de projet concret de promotion EXPORT et/ou de projet EXPORT qui peuvent promouvoir et transporter convenablement le jazz québécois vers d’autres horizons, Effendi aimerait concevoir avec des collaborateurs intéressés, une structure à dimension unique dans le paysage musical québécois qui pourrait ainsi devenir une référence incontournable afin de mettre sur pied des dispositifs d’exportation vers les pays étrangers pour les musiciens de jazz d’ici.

La mission spécial (titre à déterminer) serait de créer une filière québécoise du jazz, pour le développement de ses artistes vers l’international.

Depuis près de 20 ans, le label Effendi a initié, promu, facilité et propulsé la carrière de beaucoup d’artistes québécois (reconnus et/ou de la relève) à l’international. Ainsi des dizaines d’artistes ont bénéficié de son accompagnement. Malheureusement, depuis 4 ou 5 ans, avec l’abolition de plusieurs programmes gouvernementaux et surtout depuis que le disque a perdu ces 2 dernières années sa part de rentabilité, les aides et les argents se font rare pour soutenir le rayonnement des artistes de jazz québécois vers la majorité des marchés internationaux dont: les pays européens, la Scandinavie, les Etats-Unis et surtout vers les nouveaux marchés internationaux à très forts potentiels de développement : les pays d’Amérique du Sud, le Mexique et vraisemblablement les pays asiatiques soit: le Japon, la Corée du Sud et la Chine.

Les artistes de jazz québécois ont un potentiel énorme et majoritairement, ils sont de calibre international. "Booker" des dates ça va… mais trouver les moyens financiers, pour en faire la promotion et pour réussir à les faire tourner, est un défi perpétuel.

L’accompagnement des artistes de jazz québécois vers l’international est aujourd’hui crucial, car le marché québécois et canadien est vraiment peu excitant pour eux. Le territoire est vaste, il y a peu de festivals, peu de clubs de jazz, peu de moyennes et grandes salles intéressés, le transport routier est long, le transport aérien est très cher et les salaires sont ridiculement bas.

Aussi lorsqu’on regarde de près la situation de chacune des étapes de développement d’un artiste autant au national (hors Québec) qu’à l’international, les stratégies sont souvent bafouées:

LA RÉALITÉ - aujourd’hui, après 20 ans d’efforts de la part d’Effendi pour encourager les gouvernements à instaurer des outils de développements permanents, vers les marchés étrangers, (mentionnés ici), peu de choses ont été faites pour encourager, soutenir et répondre aux besoins des producteurs, agents et/ou artistes reliés aux jazz québécois.

Voici donc… un appel à tous!

Ouvrons les portes…

À tous ceux et celles qui sont sensibles à cette cause, merci d’exprimer vos opinions et d’écrire vos commentaires.

Si vous voulez manisfester un intérêt quelconque de soutien et/ou d’aide (de toutes sortes), n’hésitez pas à me contacter chez Effendi.

Alain - C : 514-692-4950 / E : effendi@me.com

Alain Bédard / Effendi Agency

nouvelles